Les programmes de prévention ne doivent pas être négligés par les assureurs prévoyance car ils permettent de limiter la sinistralité des contrats mais aussi d’éviter aux entreprises clientes la désorganisation liée aux absences des salariés.

En termes de prévention, le système de santé français accuse du retard par rapport à de nombreux autres pays européens. L’ANI et la généralisation de la complémentaire santé ont  contribué à sensibiliser les organismes assureurs à l’importance de la mise en œuvre d’actions de prévention. Plus récemment, la ministre de la santé Agnès Buzyn a fait de la prévention un pilier de la nouvelle stratégie de santé.

Désormais, un assureur ne peut plus ignorer que contribuer à maintenir ses assurés en bonne santé permettra d’améliorer sa sinistralité assurance de personnes. Les actions de prévention sont souvent liées à l’assurance santé, car elles permettent de limiter les dépenses de santé et donc la sinistralité des organismes obligatoires et complémentaires. Par exemple, la pratique du sport chez les patients en ALD pourrait réduire de moitié le coût des soins et des médicaments qui leurs sont administrés. Mais les actions de prévention ne doivent pas être négligées par les assureurs prévoyance, car la limitation de la sinistralité sur ce risque a des répercussions économiques beaucoup plus importantes puisque les sinistres, lorsqu’ils surviennent sont beaucoup plus coûteux.

 

Le coût de la prévention abaissé grâce aux outils digitaux

 

Toutefois, la prévention coûte cher à mettre en œuvre et le retour sur investissements de tels programmes est difficile à mesurer. De ce fait, il est difficile de trouver des financements. Grâce aux nouvelles technologies et au digital, les assureurs peuvent proposer à leurs assurés des services les encourageant à avoir un comportement plus adapté et donc des dépenses de santé réduites. A l’aide du big data, les plateformes de prévention et de coaching, comme MyWellness de Cegedim Insurance Solutions ont été mises en place. Ces nouveaux outils, proposés aux utilisateurs des outils de gestion santé et prévoyance de Cegedim Insurance Solutions permettent de cibler des assurés pour leur proposer un programme santé et bien–être adapté à leur profil. Le résultat attendu doit se traduire en une amélioration de l’état général des assurés, et donc à une baisse des prestations qu’ils occasionnent.

 

La prévention, un double argument pour les entreprises

 

En collective, proposer des programmes de prévention est doublement convaincant. Proposer de contribuer à limiter les absences grâce à la prévention permet à l’entreprise cliente d’espérer gagner en efficacité en réduisant la désorganisation liée à des absences imprévues. De plus, la réduction des absences permet de limiter le coût de la prévoyance. En tenant compte des projets du gouvernement qui envisage de porter à la charge des entreprises quatre jours de carence, il apparaît certain que l’intérêt des entreprises pour la prévention va encore s’accentuer.

 

Pour avoir plus d’informations sur ce sujet, les équipes de Cegedim Insurance Solutions sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

New Call-to-action


Par Cegedim