Un progiciel ouvert et paramétrable permet à un organisme assureur de gérer une large gamme de contrats tant en prévoyance qu’en santé.

 

Un assureur qui veut se développer sur le marché de l’assurance prévoyance doit choisir un progiciel adapté à son activité. Pour améliorer sa compétitivité et son agilité, il lui faut un outil performant et personnalisable, qui lui permettra de gérer l’ensemble de sa gamme prévoyance, qu’il s’agisse de contrats individuels ou collectifs, de garanties liés à l’arrêt de travail, au décès, à invalidité ou à la dépendance.

 

 

Un outil qui accompagne la croissance de l’activité

 

L’outil doit être aisément paramétrable afin de gérer dans leur ensemble toutes les garanties existantes et proposer des processus métier personnalisables pour s’adapter aux particularités de l’activité de l’assureur ainsi qu’à sa stratégie. Il permettra aussi de simplifier et d’accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits. Un outil efficace sera capable d’accompagner la croissance de l’activité d’un assureur, en prenant en charge une gamme de contrats de plus en plus large et un volume d’opérations de plus en plus important. Dans un contexte de rationalisation des coûts et de transformation digitale, un outil de gestion doit donc offrir une solution complète dédiée à la gestion des contrats d’assurance de personnes, individuels et collectifs.

 

 

Le recours numérique permet d’élargir la palette des services

 

Un bon progiciel est assorti de solutions numériques variées qui permettent de proposer des services comme la mise à disposition d’espaces adhérents et d’extranet à destination des entreprises. Ces services se traduisent par des fonctionnalités permettant de limiter la sollicitation des plateformes téléphoniques et de réduire le travail des gestionnaires, permettant ainsi de réduire les frais de gestion. Les solutions numériques proposées par certains spécialistes vont permettre enfin de mettre en place du self care destiné à améliorer le profil de risque des assurés grâce à la mise en place de programmes de prévention personnalisés.

 

 

Un outil qui évolue avec la réglementation

 

Dans la mesure où l’environnement législatif évolue et les exigences réglementaires sont renforcées, un bon progiciel doit garantir à l’assureur toutes les garanties de conformité. L’historisation des opérations doit permettre de répondre à toutes les obligations liées au contrôle interne et à l’existence d’une piste d’audit. Le progiciel doit aussi proposer les fonctionnalités qui permettront de faciliter le contrôle  interne exigé dans le cadre de Solvabilité 2.

 

Tous ces principes de souplesse et d’adaptabilité ont guidé les réflexions des équipes de Cegedim Insurance Solutions qui ont travaillé sur le progiciel Activ’Infinite. Dans un contexte où les évolutions réglementaires de l’assurance prévoyance sont plus fréquentes comme le montre la loi Eckert et la mise en place du prélèvement à la source, Activ’Infinite est par ailleurs un outil maintenu en permanente conformité aux évolutions réglementaires imposées au marché, sans que l’assureur n’ait à se soucier de développements informatiques.

 

Pour avoir plus d’informations sur ce sujet, les équipes de Cegedim Insurance Solutions sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

 

New Call-to-action


Par Cegedim