• L’open insurance permet aux assureurs d’étoffer leur offre de services, de diversifier leurs canaux de distribution mais pas seulement. Cette démarche d’ouverture innovante implique également la possibilité de partager les infrastructures propres à son « cœur de métier ». Une petite révolution dans le secteur de l’assurance santé qui pourrait mettre à disposition des outils de gestion des dossiers de santé ou des remboursements de frais médicaux.
  •  

  • Vers des services d’infrastructure assurantielle partagés

  •  
  • Les grands groupes d’assurance et mutuelles constituent les acteurs historiques du marché. À ce titre, ils ont accumulé un savoir-faire et des moyens importants qu’ils emploient à la réalisation de services et prestations assurantielles. Ouvrir leurs outils et systèmes d’information à des tiers représente une source de revenus complémentaires.
  •  
  • Par exemple, en France, on peut citer les solutions proposées aux professionnels de santé par exemple, de la consultation des droits de leurs patients en ligne et de la tarification en temps réel, avec les normes d’échanges IDB, CLC ou Visio V2.
  •  
  • À l’international, Ping An montre la voie. L’entreprise chinoise s’est en effet hissée au rang de premier assureur mondial et est aussi leader dans le développement d’intelligence artificielle et d’algorithmes pour le secteur de l’assurance. Plutôt que de conserver « jalousement » ce savoir-faire technologique, Ping An a fait le choix novateur de mettre à disposition d’autres assureurs les modules développés. Ainsi, un assureur qui souhaite utiliser la reconnaissance d’images pour établir un diagnostic n’a qu’à se connecter au module Ping An via l’API disponible pour bénéficier de cette infrastructure métier.
  •  
  • À travers sa filiale Good Doctor, le groupe propose de nombreux produits aux autres assureurs comme :
    • - « Private Doctor »
  • Ce module offre un nombre illimité de consultations en ligne aux utilisateurs ainsi que des réductions sur les médicaments et leur livraison à domicile. Lors de rendez-vous médicaux à distance, le médecin s’appuie sur l’algorithme d’intelligence artificielle, « AI Doctor », développé par la firme. Celui-ci compile des bases de données de diagnostics portant sur des milliers de pathologies.
  • - « One-minute Clinic »
  • Cette solution a également recours à « AI Doctor » pour diagnostiquer le patient via l’analyse des données vocales. Celles-ci sont croisées avec les données textuelles inscrites dans son dossier médical. La distribution de la prescription est automatique pour les médicaments les plus courants. En cas d’indisponibilité via le distributeur automatique, le patient peut également passer commande via l’application Good Doctor et être livré chez lui.
  • - « Pharmacy Cloud »
  • Le réseau social WeChat est ici utilisé pour ouvrir la téléconsultation et la délivrance d’ordonnances en ligne aux clients de pharmacie.
  •  
  • À travers ces trois exemples, Ping An démontre sa capacité à accompagner les adhérents de sa plateforme healthcare tout au long du parcours santé en ligne. En partageant son algorithme, le géant s’empare d’une position stratégique, celle de leader en matière d’outils technologiques pour les acteurs de l’assurance.
  •  
  • Distribuer la capacité de gestion pour élargir les usages assurantiels

  •  
  • Le déploiement des interfaces de programmation vient transformer l’écosystème sur lequel repose la chaîne de valeur traditionnelle de l’assurance. L’APIsation se pose en alternative aux normes d’échanges actuelles comme PRDG ou bien EDI Courtage et entend faciliter les échanges entre les assureurs et leurs délégataires.
  •  
  • Et pourquoi pas, demain, permettre à de nouveaux entrants de bénéficier de la capacité de remboursement des frais de santé en lien avec la CPAM ? Bien entendu, cela suppose que les assureurs valorisent leur savoir-faire métier et appliquent un tarif donné à chaque appel à la brique technologique « remboursement frais de santé » via l’API.
  •  
  • Pour aller plus loin sur la question de l’open insuring et de ses enjeux, téléchargez notre livre blanc. Celui-ci présente notamment les résultats détaillés de l’étude Cegedim Insurance Solutions et l’Argus de l’Assurance menée par Infopro Digital auprès de plus de 1000 assurés et de décisionnaires du secteur de l’assurance santé.
  •  
  • Pour avoir plus d’informations sur ce sujet, les équipes de Cegedim Insurance Solutions sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

CTA livre blanc Open Insurance


Par Cegedim