Prédire l’avenir, quel doux rêve pour un assureur ! Et si ce rêve était à portée de main grâce à la généralisation de la DSN (Déclaration Sociale Nominative) ? Les données mises à disposition par les entreprises vers les acteurs du monde de l’assurance prévoyance permettraient sans difficultés majeures de répondre à un double objectif, entre une meilleure maîtrise du risque et la prévention même de ce risque auprès des publics concernés.

 

Un accès renforcé à des données sur les arrêts de travail

 

La DSN impose progressivement à toutes les entreprises de mettre à disposition un certain nombre de données structurées sur l’entreprise, les salariés, les contrats et les arrêts de travail. Ces données sont disponibles en flux événementiels (c’est-à-dire accessibles dans des délais très courts) et de manière nominative pour chaque salarié. Cela signifie que le volume et la qualité de données ainsi accessibles vont petit à petit être considérablement renforcés.

Plus particulièrement, les données des arrêts de travail sont très précieuses. D’une part pour les entreprises qui, en digitalisant leur service RH, parviennent à mieux piloter et suivre leur indicateurs clés (absentéisme, effectifs, turnover, etc.) D’autre part pour les acteurs de l’assurance qui ont un intérêt direct à mieux connaître ces événements, les déclencheurs, les fréquences, et les profils des individus concernés.

La masse de données permet plus généralement d’accéder à des analyses assez poussées. En effet, les données agrégées permettaient d’avoir connaissance de certaines situations, mais sans pouvoir les expliquer ou les comprendre. La donnée nominative permet donc d’approfondir ces analyses ! Ainsi, il est possible d’identifier des modèles qui se reproduisent ou pourraient probablement se reproduire

Des données DSN à la prévention des risques

 

Tous les acteurs de l’assurance ne sont cependant pas encore au bon niveau de maturité sur l’intégration et l’exploitation des flux DSN, notamment en ce qui concerne ce type de traitements big data. En effet, pour être en mesure d’exploiter ces données DSN pour prévenir les risques, il s’agit de pouvoir appliquer des modèles statistiques et prédictifs sur la masse d’information. Il faut donc en amont avoir garanti la qualité et la fiabilité des données, mais aussi de manière plus triviale un accès technologique (une connexion) à ces flux.

Anaïs Kirjner d’AON illustre bien les opportunités, « Nous avons aujourd’hui un panel de clientèle chez nous qui est suffisamment large sur des secteurs d’activités qui sont bien représentés et assez nombreux pour pouvoir sortir des taux d’absentéisme sur des secteurs d’activités via la DSN de nos clients. ». 

Grâce à ces méthodes, il est possible d’identifier des entreprises plus exposées que la moyenne, et co-construire avec elles des plans de prévention. Ou, plus largement, identifier des secteurs ou des entreprises qui pourraient être concernées par des risques en particulier et informer ces entreprises des risques fréquents sur le marché. Il s’agit alors de modifier le rôle de l’assureur vis-à-vis des clients en renforçant les actions de conseil, d’informations, et d’accompagnement. En effet, ces dépenses en prévention sont aussi pour les assureurs des investissements qui visent à réduire les dépenses de prestations.

La DSN comme levier de la transformation de la gestion de la prévoyance

 

Cegedim Insurance Solutions et ADDACTIS France sont convaincus que, dans ce contexte, la généralisation de la DSN (Déclaration Sociale Nominative) est une opportunité à bien des égards pour favoriser la transformation de la gestion de la prévoyance chez les acteurs du marché en France. Pour nous en assurer, nous avons mené une étude auprès de plus de 200 professionnels du secteur sur leurs perception autour de la DSN. Nous avons constaté que la maturité n’est pas la même chez tous les acteurs du marché et que les meilleurs utilisent la DSN comme un levier, notamment transformer leur rôle de porteur de risque vers de plus en plus de conseil et de service vers les RH de leurs clients.

Découvrez tous les résultats de notre étude.

Pour avoir plus d’informations sur ce sujet, les équipes de Cegedim Insurance Solutions sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

New call-to-action


Par Cegedim